La newsletter de la Sauvegarde #04

Le 4e numéro de la Newsletter de la Sauvegarde vient de paraitre. Retrouvez l’édito de la présidente et l’intégralité de la newsletter disponible en téléchargement, ci-dessous.

En 2024, l'ADSEA77 sur la bonne voie

Le conseil d’administration et la direction générale vous adressent leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Que celle-ci soit, ici et ailleurs, celle de l’apaisement. Je vous remercie toutes et tous de l’effort fourni en 2023. En effet, la reprise d’activité a été remarquable, les finances ont été redressées, même s’il faudra plusieurs années pour absorber les déficits conjugués des trois derniers exercices.

Nous avons pu le constater au travers des nombreux déplacements avec les nouveaux membres du conseil d’administration dans les établissements et services de l’association : les professionnels rencontrés sont engagés.

Il y a eu de nombreux temps forts en 2023, le point d’orgue, sans nul doute, ayant été l’inauguration des Rochettes : nous avons démontré que nous pouvions relever à nouveau des défis, être au rendez-vous quand nos partenaires avaient besoin de nous et ne rien céder sur la qualité des services à rendre. En protection de l’enfance, la mission est difficile, je ne le minimise pas, mais collectivement tout est possible. Alors, en 2024, l’engagement que nous prenons est de poursuivre l’effort : c’est notamment le cas avec la finalisation du projet associatif, pour lui donner toutes ses dimensions essentielles : sociale, éducative, écologique et économique.

Nous avons aussi à cœur de rénover nos statuts pour mieux ajuster notre fonctionnement aux évolutions du secteur médicosocial et sanitaire.

En ce début d’année 2024, une dizaine d’administrateurs parmi lesquels Yves Le Gal, président honoraire, ont manifesté leur souhait de quitter l’ADSEA 77 après de nombreuses années d’investissement au sein du conseil d’administration. Je salue leur travail. Je vous présenterai le mois prochain les nouveaux entrants, venus d’horizons variés, représentatifs de la société civile et de la diversité de notre territoire.


Cette année, les 80 ans de l’ADSEA 77 seront une belle occasion de célébrer les réalisations passées et de préparer un avenir encore plus solidaire.


Je tiens à remercier chaleureusement Evelyne Delbauve, directrice d’établissement et directrice générale adjointe, pour ses 40 années de loyauté envers l’association et de dévouement à la cause qui fonde notre mission de protection de l’enfance. Je remercie tout aussi chaleureusement Cosette Jaschinski, la chef du service administratif, pour ses décennies de service. Nous souhaitons pleine réussite à Laurent Cambon dans ses nouveaux projets.


Belle année à toutes et à tous.

Marie-Noëlle Villedieu, présidente de l’ADSEA 77

La newsletter de la Sauvegarde #03

Pour cette rentrée 2023, retrouvez dans le 3e numéro de la Newsletter de la Sauvegarde les évènements marquants du premier semestre de l’année écoulée. Également disponible au téléchargement ci-dessous.

Le mot de la présidente

La rentrée 2023 se profile et augure d’une année qui sera riche en temps forts.
L’année 2022 a été particulièrement difficile, elle s’est close par un déficit comptable exceptionnellement important et nous sommes donc particulièrement satisfaits de constater depuis quelques mois une nette reprise de l’activité qui permet de retrouver une situation de trésorerie plus satisfaisante.
À titre d’illustration, je soulignerai le succès de l’ouverture des nouvelles Rochettes, établissement qui affiche complet, accueillant 30 jeunes filles depuis déjà quelques mois. Le Mardanson et le DAIS ont également retrouvé une activité plus que satisfaisante.
J’ai pleinement confiance en notre capacité collective à redresser la situation. En effet, le Département a été très présent à nos côtés et nous a apporté son soutien.
Le renouvellement du conseil d’administration est également effectif : en une année, ce sont huit nouveaux administrateurs qui nous rejoignent, certains connaissent le secteur, d’autres pas, c’est la variété des profils qui concourra à la pertinence de notre gouvernance.

À tous les niveaux, chacun, de la place où il est, peut participer à faire bouger les lignes. Je le réaffirme également si nous pouvions devenir exemplaires dans l’accompagnement du virage écologique, ce serait un beau défi à relever d’autant que nous accompagnons des publics pour lesquels l’impact du réchauffement climatique est particulièrement redoutable.
Je souhaite également que nous ne ménagions pas nos efforts pour rendre l’ADSEA 77 irréprochable dans sa gestion quotidienne. Compte tenu des missions de service public qui nous sont dévolues, il est important de rappeler régulièrement les principes déontologiques et les règles éthiques qui guident nos actions.
Le projet associatif est une occasion unique de transformer les intentions en actions !


Marie-Noëlle Villedieu, présidente de l’ADSEA 77

Le mot du directeur général

Cette nouvelle newsletter est l’occasion de communiquer sur les enjeux importants en matière d’évaluation et sur la qualité dans nos établissements et services. Le nouveau référentiel HAS (Haute autorité de santé) n’est plus une option et déjà plusieurs établissements vont être évalués d’ici la fin de l’année.
L’occasion m’est faite de saluer les très bons résultats obtenus au FJT après l’année difficile que la structure a connue en 2022. Je remercie la directrice, les équipes qui ont tout fait pour rendre cette évaluation possible. N’oublions pas que derrière la qualité, il y a avant tout des personnes vulnérables que nous accompagnons qui ont besoin de toute notre énergie et notre professionnalisme pour les accompagner au plus près de leurs besoins.

Je ne doute pas que chacun d’entre nous sommes conscients des enjeux de bientraitance et de qualité qui constituent la pierre angulaire de la nouvelle évaluation.
Le projet associatif qui sera finalisé est l’occasion de nous rappeler collectivement que nous sommes guidés par l’intérêt inconditionnel pour la personne vulnérable, enfant ou adulte, quelle que soit sa situation, qui nous fait l’honneur de nous confier un bout de sa vie. Je remercie les équipes éducatives, administratives, techniques qui œuvrent chaque jour dans le but de répondre à cet objectif, comme l’en témoignent les articles contenus dans cette newsletter.


Laurent Cambon,
directeur général de l’ADSEA 77

Rapport annuel 2022

Le rapport annuel 2022 de l’association est en ligne. Retrouvez la synthèse des interventions de nos professionnels tout au long de l’année 2022 en le téléchargeant ici.

Quelques propos liminaires de notre présidente :

« À la lecture des rapports d’activité de chacun des établissements et services de l’ADSEA 77 vous le constaterez, l’année 2022 a été particulièrement difficile.
À plusieurs reprises, nous avons mené d’âpres négociations avec les banques du fait d’une trésorerie dégradée qui s’explique par la succession de déficits importants depuis 2020 impactant les fonds propres de l’association.
Les principales raisons de ces déficits sont les suivantes :

  • Un déficit conjoncturel d’activité au sein des Rochettes, du Mardanson et de DAIS (dont le Service d’accueil modulable – SAM – peine à se remplir). En ce qui concerne les Rochettes, le nombre de jeunes filles accueillies avait volontairement été limité compte tenu des problèmes de sécurité qui avaient été soulevés. Au Mardanson, les difficultés à recruter des assistants familiaux, la restructuration des services ont fait baisser l’activité. Le DAIS, après la création du Service d’accueil modulable en 2021, a enregistré un faible nombre de mesures.
  • Deux établissements sont en difficulté chronique. Un déficit d’activité à PIJE (Promotion-Insertion-Jeunes-Emploi) dû à un problème structurel de recettes insuffisantes pour équilibrer les charges et le Milieu Ouvert, où la baisse des mesures d’Action éducative en milieu ouvert (AEMO) prononcées par les juges et des mesures d’Action éducative à domicile (AED) a creusé des déficits budgétaires. Des évolutions dans l’offre de service se concrétiseront en 2023.

J’ai néanmoins pleinement confiance en notre capacité collective à redresser la situation. En effet, le Département a été très présent à nos côtés et nous a apporté son soutien, l’État, qu’il s’agisse de la DEETS ou de la PJJ, également.

L’activité a bien repris : à titre d’illustration je soulignerai le succès de l’ouverture des nouvelles Rochettes, établissement qui affiche complet, accueillant 30 jeunes filles depuis déjà quelques mois. Le Mardanson et le DAIS ont également retrouvé une activité plus que satisfaisante.

Didier Comte, directeur de transition sur les premiers mois de l’année 2022, a assuré avec professionnalisme le suivi et les réponses à l’audit qu’avait diligenté le Département. Le recrutement de Laurent Cambon, en qualité de directeur général, a initié une nouvelle dynamique managériale et a permis de concrétiser les recrutements d’un grand nombre de cadres de direction sur les établissements et services ainsi qu’au siège. Le lancement du projet associatif, l’accueil de Madame Charlotte Caubel, secrétaire d’État auprès de la Première ministre, chargée de l’enfance, l’audition de notre association au Sénat, témoignent des nombreuses actions que nous menons.

Revitaliser, stimuler, c’est à ce prix que l’ADSEA 77 ressort grandie de la crise qu’elle a traversée.

Le renouvellement du conseil d’administration est également effectif, les deux nouveaux vice-présidents, Yves Touraut et François Gouraud, m’ont accompagnée dans un grand nombre de visites sur site. À l’été nous serons allés partout, nous sommes attachés à créer des conditions propices de rencontres et d’échanges.

À tous les niveaux, chacun de la place où il est, peut participer à faire bouger les lignes. Je le réaffirme également si nous pouvions devenir exemplaires dans l’accompagnement du virage écologique, ce serait un beau défi à relever d’autant que nous accompagnons des publics pour lesquels l’impact du réchauffement climatique est particulièrement redoutable.

Je souhaite également que nous ne ménagions pas nos efforts pour rendre l’ADSEA 77 irréprochable dans sa gestion quotidienne. Compte tenu des missions de service public qui nous sont dévolues, il est important de rappeler régulièrement les principes déontologiques et les règles éthiques qui guident nos actions.

Ces propos liminaires au rapport d’activité 2022, les premiers depuis mon élection en tant que présidente sont l’occasion de vous assurer de ma détermination à inscrire l’ADSEA 77 dans l’ouverture tant vis-à-vis des publics accompagnés que des partenaires et des professionnels. »

Marie-Noëlle Villedieu

Présidente de l’ADSEA77

La newsletter de la Sauvegarde #01

Je vous adresse, conjointement avec l’ensemble des membres du conseil d’administration et de la direction générale, mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Que les mois à venir soient riches de projets, de joies et de réussites pour chacune et chacun d’entre vous.

Le mois de janvier est celui qui nous voit prendre des résolutions pour l’année qui s’annonce. L’ADSEA 77 a pris de bonnes résolutions. Cette première newsletter est l’occasion pour moi de préciser les renouvellements à l’œuvre au sein de l’association depuis maintenant quelques mois :

Agir encore et toujours pour le climat :

  • Des newsletters qu’il n’est plus nécessaire d’imprimer ;
  • Des bouteilles plastiques dont l’utilisation décline ;
  • Une attention accrue aux températures dans nos locaux, etc…

Agir encore et toujours dans une totale transparence :

  • qu’il s’agisse de vos activités éducatives au sein des établissements et services ;
  • qu’il s’agisse des processus de décision de la direction générale, de la gouvernance ;
  • ou de tout un chacun au plan institutionnel.

Agir tout particulièrement cette année avec une attention accrue sur nos dépenses.

Depuis juin 2022, Laurent Cambon est le nouveau directeur général de l’association. Notre conseil d’administration a été renouvelé lors de l’assemblée qui s’est tenue en octobre dernier, qui m’a également élu présidente. À mes côtés, de nouveaux administrateurs nous ont rejoints :

  • François Gouraud, pédiatre à la retraite et ancien chef de service du Grand hôpital de l’est francilien, à Meaux, a été élu 2e vice-président ;
  • Marie-José Bichat, directrice d’un établissement sanitaire social et médicosocial dans le provinois ;
  • Monique Cellerier, retraitée de la fonction publique territoriale et conseillère municipale de la ville de Melun, 10e adjointe en charge des Affaires sociales, de la Solidarité, des Seniors, du Handicap et de la Santé.

Les équipes de direction de nos établissements et services ont été largement remaniées au cours des 6 mois écoulés : hébergement, insertion, formation et milieu ouvert… beaucoup de directions ont vu arriver à leur tête de nouvelles compétences, insufflant une dynamique dans les structures de l’ADSEA 77.

Les prochains numéros de cette newsletter seront autant d’occasions d’en savoir plus : vous aurez le plaisir de découvrir en détail le nouveau site du Mardanson, de retour à Quincy-Voisins, qui accueille à nouveau des enfants, ainsi que celui des Rochettes, dont la livraison est intervenue et l’emménagement à l’œuvre en ce moment-même. Des journées « portes-ouvertes » seront organisées pour ces deux établissements dans les mois qui viennent. Portes-ouvertes également pour le CEF et le DRECS, à l’occasion du documentaire intitulé Ça va bien se passer qui leur est consacré, dont la sortie est prévue pour le mois de mars.

L’année 2022 a été celle du changement et du renouvellement. L’année 2023 sera celle du projet associatif. Un cabinet nous accompagnera étroitement dans ce travail à forte valeur institutionnelle. En plus de membres du conseil d’administration, seront associés des représentants des cadres et des salariés de l’association, ainsi que des représentants des familles, des bénéficiaires et des conseils de la vie sociale de nos structures.

L’ADSEA 77 est un partenaire important sur le département de la Seine-et-Marne en matière d’accompagnement social de la vulnérabilité. Il nous appartient d’ores et déjà de prendre la mesure des orientations des politiques publiques, de transformer nos pratiques professionnelles en faveur d’une organisation de nos établissements en logique de parcours au bénéfice des personnes que nous accompagnons et de mieux faire droit à la participation des bénéficiaires. L’année 2023 s’annonce donc riche en innovations et en projets.

Marie-Noëlle Villedieu,
Présidente de l’ADSEA 77